Mon nouveau frigo

Mon nouveau frigo

Voici une photo de la porte de mon congélateur mise à jour. Le haut est réservé à mon récent voyage!

Advertisements
Image | Publié le par | Laisser un commentaire

Le palmarès des villes

Au cours des prochains jours, je sais que je vais me faire poser souvent cette question : «Alors, quel endroit as-tu le plus aimé?» Je ne répondrai pas : «C’est trop difficile. J’ai tout aimé.» Ma réponse est simple, Berlin est mon coup de cœur. Pour plusieurs raisons: son présent qui embrasse le passé sans complexe, sa faune éclectique, ses parcs, son transport en commun, sa vitalité.

Maintenant que tout ça est réglé, j’ai quand même bâti un petit palmarès basé sur plusieurs catégories. Comme je n’ai pas tout visité, cet exercice est nullement scientifique, mais comme j’adore les palmarès des villes où il fait le mieux vivre, j’ai décidé de jouer le jeu.

Voici donc mes podiums dans différentes catégories. Je vous rappelle les villes visitées : Paris, Bruxelles, Anvers, Rotterdam, Amsterdam, Berlin, Prague, Vienne et Munich.

La ville la plus jolie : PragueImage
La capitale tchèque remporte haut la main la palme avec ses styles gothiques, baroques et néorenaissance.

2e place : Paris
3e place : Amsterdam

Le meilleur hôtel : Mama Shelter, Paris
Image
Situé dans le charmant 20e, cet hôtel est un vol (à Paris) pour ce qu’il offre : chambres designées, bar cool remplis de locaux et personnels sympathique.

2e place : AB Hostel, Anvers, un magnifique auberge de jeunesse
3e place : Miss Sophie’s, Prague

Le meilleur musée : Orsay, Paris
Image
Le contenant est presque aussi impressionnant que le contenu. Avec des toiles archi connues, le musée est un must à Paris.

2e place : Musée Magritte, Bruxelles
3e place : Musée Plantin-Moretus, Anvers

Le plus beau parc : Englisher, Munich
Image
Avec ses surfers à un bout et son lac à l’autre puis son immense Biergarten en son centre, le parc étendu (et détendu) est un coup de cœur total.

2e place : Tiergarten, Berlin
3e place : Vondelpark, Amsterdam

Le plus beau panorama : Paris vue du Sacré-Cœur, du musée d’Orsay et du Centre Georges-Pompidou!

2e place : La vue depuis le monastère de Strahov, Prague
3e place : La vue depuis la tour olympique de Munich

Les gens les plus sympathiques : les Munichois

2e place : les Bruxellois
3e place : les Amstellodamois

La nouvelle construction la plus à mon goût : le pont Erasmus de Rotterdam

2e place : le musée MAS, Anvers
3e place : la Neue Nationalgalerie, Berlin

La «vieille» construction la plus spectaculaire : la tour Eiffel

2e place : tout Prague
3e place : Schloss Schönbrunn, Vienne

Le meilleur terrain de jeu pour prendre des photos : le stade olympique de Berlin

2e place : le Memorial pour l’Holocauste, Berlin
3e place : le parc olympique de Munich

La meilleure ville de bière : Prague

Parce que ce n’est pas cher, qu’elle est bonne, qu’il y a un grand choix et une foule de microbrasseries.

2e place : Munich
3e place : Berlin

La meilleure gâterie : la gaufre de Bruxelles

2e place : les croissants, pains au chocolat et autres macarons, Paris
3e place : le chocolat belge

En vrac 
La plus belle place (square) : Grand Place, Bruxelles
Les plus beaux gars : les Berlinois
La ville où j’habiterais : Bruxelles
Le meilleur repas : Porc rôti, chou et dumplings de patate à Prague
La ville la plus spectaculaire : Rotterdam
Mon endroit préféré où prendre des photos : les parcs d’attractions
La ville la plus ouverte : Berlin
La plus belle gare : Anvers

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

La fin

La fin peut sembler bien lente à venir quand, au cinéma, on regarde notre montre toutes les cinq minutes. Elle peut nous prendre par surprise quand on voit son band préféré en spectacle et qu’elle nous rattrape trop rapidement.

On peut souhaiter qu’elle n’arrive jamais quand une relation fait battre la chamade à notre coeur. On peut même la provoquer, la faire arriver plus vite que prévu.

En voyage, la fin est rarement souhaitée. On voudrait souvent la repousser. Aujourd’hui, même si mes pieds meurtris me supplient de rentrer au bercail et que mon corps a bien hâte de retrouver son lit, ma tête, elle, souhaite la poursuite des découvertes.

La fin d’un voyage peut obliger un véritable deuil. Je me souviens de mon été 2005 comme du plus beau de ma vie. À la baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse, j’ai travaillé pour le seul journal francophone de la province. Quand j’ai quitté, après trois mois et après m’être fait de nouveaux amis, découvert un peuple fascinant et attachant et y avoir couvert le 250e anniversaire de la déportation des Acadiens, j’ai eu un sérieux coup de barre. Mes marches quotidiennes au bord de la mer me manquaient et ma parlure acadienne ne faisait que me rappeler mes bons moments passés là-bas.

Aujourd’hui, j’ai presque tout oublié mes expressions des Maritimes, mais je me replonge avec nostalgie – et bonheur – dans ces souvenirs quand je revois, trop rarement, mes amis qui font partie de ma vie depuis près de sept ans, quand je rouvre l’album photos de l’été de mes 22 ans ou quand j’entends Radio Radio, que j’ai découvert à la Baie alors que le groupe s’appelait Jacobus et Maleco!

Demain, ce qui me manquera le plus sera sûrement le fait de ne plus avoir l’Europe dans ma cour. De ne plus avoir autant de destinations nouvelles à quelques heures de route. De revenir dans ma contrée étendue.

Cette semaine, je ferai le même rituel qui suit chacun de mes voyages. Je sélectionnerai des photos à imprimer, et je les placerai dans un – sûrement des – album. Dans quelques semaines, puis après dans quelques mois et quelques années, je ressortirai l’album Europe 2012 et je revivrai le mois de mai qui vient de passer si vite.

* * *

Pour marquer la fin de mon voyage, voici 9 photos choisies prises dans chacune des 9 villes que j’ai visitées et que j’affectionne particulièrement. À vous de trouver où ces clichés ont été pris.

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Mon voyage en chiffres

Image

Nombre de sièges verts au Stade olympique de Munich : 63 000.

Rendu à la fin de mon périple, j’ai compilé quelques statistiques. Voici mon voyage en chiffres :

• 31 jours

• 30 nuits en hôtels et auberges de jeunesse

• 6 pays

• 9 villes

• 4 langues 

• plus de 3000 km parcourus en trains

• de nombreux kilomètres de marche, 4 orteils meurtries, 2 souliers à jeter à la poubelle au retour

• 13 musées visités, de nombreuses églises, châteaux, parcs, places et tours également

• de nombreux litres de bière ingurgités et plusieurs mètres de saucissons avalés (pas de mauvaises blagues svp)

• 16 aimants pour mon frigo

• 3 jours où la pluie a été vraiment intense (et pas toute la journée)

• 2 magazines Monocle dévorés

• 1952 photos  (après édition!)

• 2 sites olympiques visités

• au moins 50 ponts traversés (merci Amsterdam) et 1 tunnel (merci Anvers)

• 1 expérience inoubliable (awwwwww!)

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Le facteur chance

Image

Les dieux sont-ils de mon côté lors de mes voyages?

 

Comment se fait-il qu’une ville peut-être géniale pour certains et horrible pour d’autres? Question de goût bien évidemment. Mais il y a plus. Il y a une centaine de petits facteurs qui entrent en ligne de compte et qu’y font qu’en quittant une ville on se dit : coup de coeur total ou, à l’opposé, bien content de quitter cet endroit!

Une amie me disait dernièrement comment des détails pouvaient changer notre perception. Mauvais hôtel, temps gris, serveur désagréable, maladie, tellement de choses peuvent faire qu’on aime ou on déteste un endroit. Se faire voler son passeport n’a absolument rien à voir avec la ville dans laquelle ça arrive, mais le souvenir restera probablement accroché au lieu du crime.

Il y a les attentes aussi. Avant de partir, je n’ai aucune idée pourquoi, mais j’avais une envie folle de découvrir Anvers. Je trouvais que cette ville, sur papier, était géniale. J’ai bien aimé, mais je crois que mes attentes étaient un peu élevées. A contrario, je n’attendais que très peu de choses de Munich. Et bien, même s’il pleut des cordes pendant que j’écris ces quelques lignes, la ville de Bavière est une des plus belles surprises de mon voyage. 

Il est possible d’avoir deux expériences totalement différentes avec une même ville. Habituellement, quand la mauvaise expérience arrive à la première visite, on est plus frileux d’y remettre les pieds. Souvent à tort. 

J’ai toujours été accompagné d’un aura de chance concernant le facteur météo lors de mes voyages. Par exemple, à Vancouver et à San Francisco, je n’ai presque jamais sorti mon parapluie. Pendant le dernier moi, la météo a encore été très clémente, faisant souvent fi même des prédictions. 

Bref, le facteur chance joue toujours un rôle important en voyage. Arrangez-vous donc pour qu’il soit de votre bord. 😉 

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

À quand des «jardins de bière» à Montréal?

Image

Ma bière et mon bretzel au parc Englischer de Munich

La recette est pourtant simple :

Tu installes quelques tables (beaucoup quand ça devient très populaire) dans un endroit fréquenté. 

Tu ajoutes des parasols ou des arbres (c’est encore mieux) pour créer une zone de fraîcheur.

Pour accentuer l’effet fraîcheur, tu sers de la bière, locale de préférence.

Tu ajoutes, au goût, un plan d’eau, une vue spectaculaire sur la ville ou des musiciens au centre de tout ça.

Tu mélanges bien et tu obtiens un Biergarten, comme on dit en Allemagne, ou une brasserie en plein air si vous voulez. Le concept est allemand mais il existe aussi ailleurs. J’en ai visité à Prague dans le parc Letna avec une vue à couper le souffle sur la ville) et à Vienne par exemple.

Il me semble que le Québec aime assez la bière pour faire fonctionner de telles places, non? Imaginez, l’été, le «jardin de bière» du parc La Fontaine bondé. Pourquoi pas un Biergarten sur le mont Royal? Aux bord du canal Lachine? Dans le Vieux?

Bon, comme le dossier de la bouffe de rue semble déjà assez complexe, j’imagine qu’il ne faut pas trop rêver. Il faudra se rendre en Bavière de temps en temps pour profiter d’un gros (très gros) buck et d’un bretzel géant en plein parc!

Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Homme cherche voyageur

Image

Mon voyage tire déjà à sa fin. Encore deux nuits à Vienne, ensuite ce sera Munich, puis retour sur Paris et vol vers Montréal dans moins d’une semaine. Ouf. 

Je suis très heureux et très fier d’avoir vécu cette expérience seul. J’avais déjà voyagé en solo auparavant, mais jamais aussi longtemps. Je peux déjà dire que c’était la dernière fois. Pas que j’aie détesté l’expérience. Au contraire. Je souhaite à tout le monde de pouvoir se retrouver avec soi-même ainsi. Mais l’expérience sera bientôt dernière moi. Il y a de ces choses qu’on fait et qu’on sait qu’on ne revivra probablement jamais – même s’il ne faut jamais dire jamais. 

Ceci dit, j’ai encore bien des endroits à voir. L’Italie et la Norvège sont en tête de liste. L’Espagne et le Portugal suivent de près. Aux États-Unis, il me reste encore quelques villes à explorer, comme Philadelphie et Austin. Je rêve encore de parcourir la route 66 (un conducteur volontaire?). Je veux retourner en Chine pour voir comment les villes ont changé depuis mon passage en 2009 et pour y découvrir la campagne. Bref, la liste est longue. 

Tous ces voyages, j’aimerais maintenant les vivre avec quelqu’un. Idéalement quelqu’un qui partagera ma vie, mais bon, il ne faut pas trop pousser sa chance. J’ai donc concocté une petite annonce afin de trouver des partenaires de voyage :

Homme à l’aube de la trentaine cherche voyageur pour partager aventures autour du monde. J’aime : me lever à l’heure que je veux, découvrir de bons restos, m’écraser pendant une heure au parc, marcher, marcher et encore marcher, faire le touriste et acheter des aimants. Je n’aime pas : rester aux endroits où il y a de grosses foules, me sentir obliger de visiter un endroit (si tu veux voir quelque chose qui ne me plaît pas, vas-y, je peux faire autre chose), avoir un horaire fixe pour manger. Si tu te reconnais, envoie moi un message 😉 Ah oui, je ronfle aussi.

Publié dans Uncategorized | 4 commentaires